La meilleure banque en 2020

Trouver la meilleure banque mérite un temps de réflexion. Qu’attendez-vous de votre banque ? Quels sont vos projets personnels, professionnels ou patrimoniaux à venir ? Quel est votre profil d’usager bancaire ? Répondre à ces questions, c’est déjà faire le tri pour choisir sa meilleure banque. Voici quelques informations pour nourrir justement votre réflexion.

Le classement des meilleures banques

Type de carte bancaire
  • Carte classique Visa/Mastercard
  • Carte Visa Premier/Gold Mastercard
Conditions de revenus
  • Offres sans conditions de revenus
Conditions de revenus : voir les offres sans condition de revenus minumumvoir les offres avec conditions de revenu minimum
Banques
Revenu minimum
Cartes bancaires
Points forts
Offre de bienvenue
-
carte ing Carte Gold Mastercard sans conditions à 5€ par mois

- Carte Gold Mastercard sans condition de revenus à 5€ par mois

- Prix de l'Excellence Client 2018

80€

-
carte boursorama welcome Carte Visa Welcome gratuite (autorisation systématique)

- Tarifs

- Appli mobile

- Paiements hors zone euro

80€

-
carte eko Carte EKO à 2€ par mois (autorisation systématique)

- Une carte, une appli, une agence pour 2€ par mois

   -

1 000€
carte boursorama classique Carte Visa classique gratuite

- Tarifs

- Appli mobile

- Horaires de hotline

110€

1€
Carte bancaire Orange Bank Carte Visa classique gratuite

- Personnalisation de la carte

- Paiement mobile

- Solde instantané

80€

1 000€
hello bank carte classique Carte Visa classique gratuite

- Dépôts de chèques en agence

- Appli mobile

- Horaires de hotline

80€

1 200€
carte fortuneo classique Carte Mastercard gratuite

- Tarifs

- Outil de gestion de budget

- Produits d'épargne

80 €

1 800€
carte boursorama premier Carte Visa Premier gratuite

- Tarifs

- Appli mobile

- Horaires de hotline

110€

1 600€
carte visa premier bforbank Carte Visa Premier gratuite

- Tarifs

- Appli mobile

- Produits d'épargne

80€

1 200€
ING Gold Mastercard Carte Gold Mastercard gratuite

- Tarifs

- Appli mobile

- Prix de l'Excellence Client 2018

80€

1 800€
carte gold fortuneo Carte Gold Mastercard gratuite

- Tarifs

- Outil de gestion de budget

- Produits d'épargne

80 €

1 800€
carte hello bank premier Carte Visa Premier gratuite

- Dépôt de chèques en agence

- Appli mobile

- Horaires de hotline

80€

Comment trouver la meilleure banque ?

 

Vous voulez changer de banque ou ouvrir un nouveau compte bancaire dans un autre établissement. Quels sont les éléments qui peuvent affiner votre sélection et vous conduire à choisir la meilleure banque pour vous ? On vous offre quelques indiscrétions !

 

Les frais bancaires

 

C’est l’argument numéro un pour les Français qui aspirent à changer de banque. Et ils ont raison car de réelles économies sur les frais bancaires sont à portée de clic. Voici les principales lignes tarifaires à scruter :

 

- Les frais de tenue de compte : ce sont des frais prélevés tous les mois ou tous les trimestres qui servent à faire fonctionner votre compte courant ;

 

Le coût de la carte bancaire : c’est le prix à verser pour accéder et utiliser votre carte bancaire. Carte classique, carte haut de gamme ou carte prestige : toutes ne proposent pas les mêmes services, notamment en termes de plafond de paiement et de retrait, ou de garanties d’assurance et d’assistance. Le prix d'une carte bancaire peut varier du simple au triple selon les banques : certaines banques proposent mêmes des cartes bancaires gratuites.

 

Les retraits aux distributeurs automatiques bancaires (DAB) : ce sont les frais qui s’appliquent quand vous retirez des espèces aux distributeurs qui n’appartiennent pas à votre banque ;

 

- Les frais associés aux incidents de paiement : ce sont des frais ponctionnés en cas de découverts bancaires non autorisés, et en cas de rejets par la banque de chèques (chèques sans provision), de virements ou de prélèvements ;

 

- Les frais bancaires à l’étranger : ce sont les frais exprimés en pourcentage du montant de l’opération qui sont facturés lors de vos paiements et retraits effectués en dehors de la zone euro.

 

 

Les produits et les services bancaires

 

Impossible de trouver la meilleure banque en ne regardant que les frais bancaires. Vous devez aussi faire votre sélection en tenant compte de vos besoins. Avez-vous l’intention d’acheter prochainement un bien immobilier par emprunt ? Cherchez-vous une solution de financement pour un projet personnel ? Souhaitez-vous constituer une épargne de précaution ou préparer votre retraite ? Envisagez-vous de diversifier vos placements ou d’optimiser votre patrimoine financier ?

 

La meilleure banque sera forcément celle qui vous proposera le produit adapté le moment venu. Or, touts les établissements bancaires n’offrent pas tous les mêmes opportunités aux mêmes conditions avantageuses (épargne, crédit, assurance vie, bourse). L’éventail des produits et des services bancaires est donc déterminant, tout comme l’accompagnement et le conseil.

 

 

La qualité de service

 

A chaque sondage pour identifier la meilleure banque de l’année revient comme un boomerang la qualité du service. A tel point que la relation client est soignée par les établissements bancaires comme l’illustrent les nombreuses enquêtes de satisfaction et autres questionnaires sur les taux de recommandation. Ce sont évidemment des indices à considérer dans votre prospection.

 

Tenez compte aussi de l’accessibilité à une agence bancaire de proximité, des plages horaires pour joindre les conseillers bancaires, de l’ergonomie de l’application mobile bancaire et des divers canaux d’échange (agence, téléphone, espace personnel en ligne, réseaux sociaux, visioconférence, etc.). Là encore, votre comportement et vos habitudes pèsent dans la balance.

 

 

La situation personnelle et professionnelle

 

Les banques sont soucieuses de votre situation personnelle et professionnelle. Vous pouvez donc profiter d’offres spéciales délivrées à un tarif préférentiel si vous répondez à certains critères. Par exemple, l’âge peut vous permettre d’accéder à certaines offres intéressantes. C’est notamment le cas si vous êtes un étudiant ou un jeune actif.

Dans le cadre d'un compte-joint, vous pouvez également disposer dans certaines banques d'une 2ème carte gratuite ou à moitié prix.

 

 Veillez aussi à choisir une banque qui dispose d’une agence à proximité de votre lieu de résidence pour des raisons de confort. Si beaucoup d’opérations peuvent se faire désormais à distance (consultation du compte, virement ponctuel, etc.), certaines situations nécessitent de consulter son conseiller bancaire, en particulier pour les opérations complexes comme la souscription d’un crédit immobilier. De même, si vous êtes amené à manipuler de nombreux chèques (entreprises, travailleurs indépendants, associations, etc.), les déposer en agence est plus rapide et n’oblige pas à les envoyer par courrier postal !

 

 

Les outils de gestion du compte bancaire au quotidien

 

L’arrivée des néobanques a bousculé le secteur en privilégiant l’instantanéité (ouverture d’un compte en ligne en quelques minutes, suivi du solde du compte en temps réel, paiement mobile et virement instantanés, etc.), et l’autonomie (modulation des plafonds de retrait et de paiement de la carte bancaire, blocage/déblocage de la carte bancaire, etc.).

 

L’application mobile bancaire est devenue un outil très pratique pour piloter son budget au quotidien, à partir de laquelle vous pouvez effectuer des transferts d’argent avec vos proches par sms, catégoriser vos dépenses pour mieux comprendre votre budget en graphiques visuelles, épargner en créant des cagnottes pour financer un projet, etc. Là encore toutes les banques ne sont pas au même niveau. Alors, si vous avez soif d’instantanéité et d’autonomie, pensez à trouver la meilleure banque en comparant ces outils mis à votre disposition.

 

 

Quelles sont les différentes catégories de banques ?

 

Les grands groupes bancaires

  

Les banques de réseaux correspondent aux banques traditionnelles. Citons les principales : BNP Paribas, Société Générale, Crédit Agricole, Banques Populaires et Caisses d’Epargne (BPCE), Le Crédit Mutuel, La Banque Postale, HSBC. Ce sont elles qui captent une large majorité de la clientèle. Pourquoi ? Tout d’abord, elles profitent de l’effet d’ancienneté. Autrement dit : elles existent depuis des dizaines d’années et présentent donc un profil rassurant pour les épargnants.

 

A cette confiance, vous devez ajouter l’argument de la proximité. Les banques traditionnelles possèdent un vaste réseau d’agences sur tout le territoire national (ce qui est pratique au moment de déménager) et des équipes de conseillers experts, parfois personnalisés, qui continuent de séduire la clientèle. Face à l’arrivée de nouveaux acteurs en ligne, ces groupes bancaires adaptent aussi leurs services avec plus de flexibilité, notamment en investissant massivement dans des plans de transformation numérique.

 

Autre atout, et non des moindres : l’éventail des produits bancaires. C’est simple, les banques traditionnelles offrent toute la panoplie attendue : produits d’épargne (livrets bancaires, livrets réglementés), solutions de crédit (prêt à la consommation, crédit immobilier), contrats d’assurance vie (fonds euros, unités de compte), produits d’assurance (assurance auto, habitation, etc.), placements boursiers.

 

Et leurs défauts ? Outre le fait que les banques de réseaux soient moins performantes sur la banque en ligne, elles souffrent surtout de la comparaison par rapport aux frais bancaires. Alors que les banques digitales surfent sur la gratuité, les banques traditionnelles sont plus chères. Comptez par exemple entre 30 à 40 euros par an pour une carte bancaire standard, et 20 à 30 euros pour les frais de tenue de compte. De plus, elles imposent de nombreux frais d’incidents de paiements tels que les taux de découvert bancaire, les commissions d’intervention ou encore les lettres d’information.

 

 

Les banques en ligne et les banques mobiles

 

Les banques en ligne correspondent aux banques lancées exclusivement sur internet (pas d’agences). Mentionnons leur nom, leur date de création et leur maison mère :

 

- Fortuneo, 2000, Crédit Mutuel Arkéa depuis 2006 ;

- ING, 2001, groupe hollandais de bancassurance ING ;

- Boursorama Banque, 2005, Société Générale depuis 2014 ;

- Monabanq, 2006, Crédit Mutuel Alliance Fédérale ;

- BforBank, 2009, Crédit Agricole ;

- Hello bank !, 2013, BNP Paribas.

 

Les banques en ligne sont les banques les moins chères du marché : pas de frais de tenue de compte, gratuité de la carte bancaire, assurance moyen de paiement gratuite, pas ou peu de frais bancaires liés aux opérations en devises ou en retraits aux DAB, pas de commissions d’incidents bancaires. Vous devez toutefois être attentif aux conditions de cette gratuité : conditions de revenus, d’épargne, de versement ou d’utilisation de la CB.

 

Mais les offres sont toujours plus attractives chez Boursorama Banque (Welcome, Ultim) ou Fortuneo (Fosfo). De plus, toutes proposent des primes de bienvenue (de 60 à 120 euros) et leurs offres continuent de s’élargir (carte premium, crédit immobilier, assurance vie, etc.). Leur taux de recommandation est très élevé et leur capacité à attirer de nouveaux clients très efficace : Boursorama Banque accueille 2 millions de clients et ING 1 million.

 

Les banques en ligne sont toutefois concurrencées par les banques de nouvelle génération : les néobanques. Ce sont des banques mobiles qui proposent un compte courant, une carte bancaire et une application mobile. L’expérience utilisateur (inscription en quelques minutes, interface soignée, outils pratiques, services instantanés) est au cœur des préoccupations, séduisant un public d’abord technophile, puis désormais de plus en plus large. On peut citer les néobanques étrangères N26, Revolut ou Bunq, et les françaises Nickel (BNP Paribas), C-Zam (Carrefour Banque), Orange Bank ou Ma French Bank (La Banque Postale). Ces deux dernières cumulent l’avantage d’être accessibles en ligne mais aussi en agences ou en boutiques.

 

Les néobanques s’adressent à tous les publics dans le sens où vous n’avez pas à justifier de revenus (pratique pour les personnes en situation de fragilité bancaire) pour disposer d’un compte et d’une carte à autorisation systématique (là encore pratique pour ne pas tomber dans le rouge et payer des agios). Elles attirent un public jeune mais aussi des voyageurs grâce à des frais bancaires à l’étranger concurrentiels et des possibilités d’effectuer des transferts d’argent dans plusieurs devises (et même en cryptomonnaie chez Revolut). Leur offre est pour l’heure limitée, même si l’accès à la licence bancaire leur ouvre des perspectives pour déployer de nouveaux produits.