Tarifs bancaires

Sélectionnez la banque de votre choix

Consultez et évaluez les frais bancaires d'un seul coup d'oeil grâce à notre panorama des tarifs des établissements bancaires français. Les tarifs sont mis à jour, plusieurs fois par an, à leur date d'entrée en application.

Les tarifs et services de plus de 150 banques - banques de réseau et banques en ligne - ont été décortiqués : carte bancairevirementsfrais d'incidents de paiementstenue de comptepackages, horaires de hotline, applications mobiles .... 

Retrouvez banque par banque les informations dont vous avez besoin. Vous pouvez aussi réaliser une comparaison personnalisée sur notre comparateur de banques

Pour aller plus loin, le site billet de banque vous permet de mieux comprendre la banque grâce à ses fiches pratiques, conseils et bons plans.

 

Les tarifs bancaires : de grosses différences selon les banques

Comment faire des économies ?

Les tarifs bancaires en détail

215 euros annuels, c’est le montant moyen des frais bancaires en France en 2019, selon une étude publiée par le comparateur de banques Panorabanques. Ce chiffre, en baisse de 1 % par rapport à 2018, obtenu grâce au gel des tarifs bancaires lié au contexte social, devrait être révisé à la hausse en 2020. Mais à quoi correspondent les frais bancaires ? Revenons ensemble sur leur définition pour que vous puissiez mieux comprendre les sources d’économies à réaliser.  
 

Pourquoi payer des frais bancaires ?

Les frais bancaires correspondent aux coûts de fonctionnement de votre compte, ainsi que des services et des produits fournis par les banques. Ils relèvent de deux catégories :  
 
- les frais prélevés en échange d’une prestation (exemple : la mise à disposition d’une carte bancaire)
- les frais  facturés en cas d’incidents sur votre compte en banque (exemple : les frais de dépassement de découvert bancaire autorisé).

 

Quels sont les principaux tarifs bancaires ?

Pour faciliter la comparaison des tarifs bancaires entre les établissements, une liste type, regroupant 11 lignes tarifaires, apparaît en tête de toutes les plaquettes commerciales. Institué entre 2011 et 2018, l’extrait standard des tarifs (EST) affiche le coût de :
 
1. l’abonnement à des services de banque à distance (internet)
2. l’abonnement à un produit offrant des alertes sur la situation du compte par SMS (total et par alerte reçue)
3. la carte de paiement internationale à débit immédiat
4. la carte de paiement internationale à débit différé
5. la carte de paiement à autorisation systématique
6. les frais par retrait d’espèces dans un distributeur automatique de billets (DAB) d’une autre banque (retrait en euro dans la zone euro via une carte de paiement internationale) et le nombre de retraits gratuits par mois dans un DAB d’une autre banque
7. les frais par virement SEPA occasionnel (en agence et par internet)
8. les frais par paiement d’un prélèvement SEPA
9. la commission d’intervention par opération
10. l’assurance perte et vol des moyens de paiement
11. les frais de tenue de compte
 

Qu’est-ce que le document d’information tarifaire ?

Depuis le 31 juillet 2019, l’EST a été remplacé par le document d’information tarifaire (DIT), suite à la transposition d’une directive européenne qui normalise, à l’échelon européen, la grille des tarifs bancaires. Ce DIP est obligatoire pour les banques et les établissements de paiement situés dans l’Union européenne.
Le DIT reprend les mêmes tarifs bancaires que l’EST en les réorganisant par catégories. Ce document gratuit est mis à la disposition du public, en libre-accès (format papier en agence, format numérique en ligne sur le site web de la banque) et automatiquement adressé au client avant la signature de la convention de compte.

 

Comment lire une plaquette tarifaire ?

Pour accéder à la totalité des frais bancaires appliqués par une banque, vous devez lire la plaquette tarifaire, organisée pour beaucoup de banques banques ainsi :
 
- l’extrait standard des tarifs
- l’ouverture, fonctionnement et suivi de son compte
- la banque à distance
- les moyens et opération de paiement
- les offres groupées de services
- les irrégularités et incidents
- les découverts et crédits
- l’épargne et les placements financiers
- les assurances et prévoyance
- résoudre un litige
 
Lorsque la banque modifie ses tarifs bancaires, elle doit vous informer par le biais d’un support papier ou durable, au minimum deux mois avant l’application de la révision des frais bancaires. Leur montant peut être fixé librement par les établissements, sauf ceux plafonnés par la réglementation.
 

 

Quels sont les frais bancaires plafonnés ?

Pour éviter des abus et réduire le risque de surendettement, le législateur limite certains tarifs bancaires comme : 
 
- les frais de comptes inactifs à 30 euros / an
- les commissions d’intervention à :
     8 euros par opération dans la limite de 80 euros par an pour un client standard
     4 euros par opération dans la limite de 40 euros par an pour un client en situation de fragilité bancaire ou bénéficiant de la solution de droit au compte
- les frais de rejet d’un chèque pour défaut ou insuffisance de provision à :
     30 euros pour un chèque égal ou de moins de 50 euros
     50 euros pour un chèque d’un montant supérieur à 50 euros
- les frais de rejet d’un prélèvement pour défaut ou insuffisance de provision à 20 euros
- l’offre spécifique réservée à la clientèle fragile financièrement à 3 euros par mois
- la saisie administrative à tiers détenteur à 10 % de la somme due à l’administration, dans la limite de 100 euros
 
 

Comment lire ses frais bancaires sur son relevé de compte ?

Pour connaître les frais bancaires prélevés, vous pouvez consulter vos relevés de comptes bancaires qui comportent :
- toutes les entrées (crédit) et sorties (débit) enregistrées dans le mois sur votre compte bancaire
- le solde en début et en fin de mois
- le montant total des frais bancaires débités
- le montant de l’autorisation de découvert
- les coordonnées de l’agence bancaire et du compte en banque
- les coordonnées du service client de la banque et du médiateur bancaire en cas de litiges
- la mention relative à la Garantie des dépôts
 
Bon à savoir : les frais d’incidents de paiement ou d’irrégularités sur le compte sont l’objet d’une information via le relevé de compte au moins 14 jours avant leur prélèvement effectif. 
 

Comment réduire ses frais bancaires ?

Réduire ses frais bancaires peut vous permettre de faire de réelles économies. Faites le point en supprimant les frais des services et produits inutiles, et en optimisant ceux qui sont utiles (exemple : vous voyagez. Observez les commissions prélevées lors de vos opérations de paiement et de retrait à l’étranger).
 
Vous pouvez procéder en étudiant les brochures, qui énumèrent les tarifs bancaires, ou, plus simplement et plus rapidement, en utilisant des outils de comparaison de frais bancaires en ligne, gratuits et sans engagement comme celui de Panorabanques. Vous obtiendrez en moins de 2 minutes une estimation de vos frais bancaires et pourrez trouver rapidement les banques qui vous permettront de réaliser des économies, tout en répondant à vos attentes en termes de services.
Attention, trouver les meilleurs tarifs bancaires ne doit pas occulter d’autres éléments dont il faut tenir compte pour sélectionner la solution la mieux adaptée : vos revenus, votre situation personnelle, professionnelle et patrimoniale, vos habitudes ou bien vos projets. En ce sens, comparer des tarifs bancaires constitue bien une démarche individuelle, pensée et réfléchie. 
 
 
BANQUE POPULAIRE
CAISSE D'EPARGNE
CREDIT AGRICOLE
CREDIT MUTUEL
CREDIT DU NORD
BOURSORAMA BANQUE

Sélectionnez la banque
de votre choix :

ING

Sélectionnez la banque
de votre choix :