Actualités des banques

31/05/2012 - 

La Banque Postale vers une facturation des retraits déplacés

 

 

La Banque Postale, qui jusqu’à maintenant, ne facturait pas les retraits d’espèces dans les DAB (Distributeurs Automatiques de Billets) qui n’appartiennent pas à son réseau, va s’aligner sur les pratiques de ses concurrents.

Dès le 1er juin 2012, les clients de la Banque Postale vont être facturés 65 centimes d’euros pour chaque retrait effectué hors du réseau à partir du sixième retrait.

La Banque Postale a prévenu ses clients par courrier, de ce changement de tarification et justifie cette pratique par le fait que les autres banques lui facturent les retraits effectués par les clients de La Banque Postale. La Banque Postale reste néanmoins une des banques les moins chères car pour la majorité des banques facturent ce service entre 0,80 centimes d’euros et 1€ par retrait.

Pour permettre à ses clients d’effectuer des retraits dans son réseau, La Banque Postale met à disposition de ses usagers 17.000 points de contacts et 6.350 distributeurs automatiques de billets.

La facturation des retraits déplacés existe pour les cartes internationales classiques. Pour les cartes haut de gamme et très haut de gamme, la tendance s’inverse : les retraits déplacés sont bien souvent gratuits et illimités dans les DAB hors réseau.

De même, les banques en ligne qui ne disposent pas de réseau physique (ex : Boursorama, Monabanq, ING Direct …) ne facturent pas les retraits déplacés.

L'initiative de la Banque Postale intervient alors que l'Autorité de la concurrence avait obtenu,  en juillet 2011, des banques françaises une importante baisse des commissions prélevées sur les retraits aux distributeurs.

Sur Panorabanques, vous pouvez comparer les tarifs et voir quelle banque correspond le mieux à vos besoins.

 

comparer les banques